đŸ‘¶ FERMETURE : L'Atelier est fermĂ© jusqu'au 29 aoĂ»t en raison d'un congĂ© paternitĂ©. đŸ‘¶

An empirical study about the effectiveness of debugging when random test cases are used

✒ Enzo SandrĂ© · 📆 24/05/2022 · đŸ§Ș Tests

🔱 La gĂ©nĂ©ration semi-alĂ©atoire de tests unitaires plaĂźt beaucoup aux managers. S’il Ă©tait possible de dĂ©tecter les bugs sans que les dĂ©veloppeurs n’aient Ă  tester, on pourrait livrer plus ! Une Ă©quipe italienne a voulu le vĂ©rifier.

🐛 L’alĂ©atoire obtient de bons rĂ©sultats pour identifier des bugs qui seraient passĂ©s hors des mailles des tests classiques. Le dĂ©bug est lĂ©gĂšrement plus difficile que sur des tests manuels, ce qui est compensĂ© par la facilitĂ© de crĂ©er de tels cas de tests.

đŸ±â€đŸ’» Ces rĂ©sultats ne remettent certainement pas en cause l’intĂ©rĂȘt des tests fonctionnels ! Ils restent nĂ©cessaires dans tous les cas. Cependant, l’alĂ©atoire est un bon moyen d’éviter les raisonnements ad-hoc et de vĂ©ritablement « hacker » son code Ă  la recherche de bugs.

🧑‍🎓 Seul bĂ©mol du papier : toutes les expĂ©riences ont Ă©tĂ© faites avec des Ă©tudiants.

SOURCE

Ceccato, Mariano, Alessandro Marchetto, Leonardo Mariani, Duy Cu Nguyen and Paolo Tonella. “An empirical study about the effectiveness of debugging when random test cases are used.” 2012 34th International Conference on Software Engineering (ICSE) (2012): 452-462. DOI: 10.5555/2337223.2337277

Enzo Sandré


DOIs: 10.5555/2337223.2337277