đŸ‘¶ FERMETURE : L'Atelier est fermĂ© jusqu'au 29 aoĂ»t en raison d'un congĂ© paternitĂ©. đŸ‘¶

Do Crosscutting Concerns Cause Defects ?

✒ Enzo SandrĂ© · 📆 20/12/2021 · #ïžâƒŁ Façonnage de code · 👌 QualitĂ© logicielle

đŸ’„ Plus une fonctionnalitĂ© est Ă©parpillĂ©e dans le code, plus elle a de chances d’ĂȘtre dĂ©fectueuse. Cela vaut aussi pour les Crosscutting Concerns (logs, sĂ©curitĂ©, exceptions, etc.). Plus ils sont nombreux et moins ils sont modularisĂ©s, plus le code spaghetti guette !

💣 Ce rĂ©sultat, indĂ©pendant du nombre de lignes de code, a Ă©tĂ© obtenu en 2008 par plusieurs membres de l’organisation IEEE. Ils rĂ©pondaient Ă  la question « Les Crosscutting Concerns sont-ils source de dĂ©fauts ? ». La rĂ©ponse est bien oui, car ils sont difficiles Ă  modulariser, difficiles Ă  tester et sont donc trĂšs souvent implĂ©mentĂ©s avec insouciance par les dĂ©veloppeurs, au motif que « ça n’est pas du code mĂ©tier ».

⚠ Les Crosscutting Concerns sont partout et ne doivent pas ĂȘtre pris Ă  la lĂ©gĂšre. Contrairement Ă  la croyance courante, ils sont Ă  confier aux plus expĂ©rimentĂ©s, pas aux juniors que l’on refuse de mettre sur le code mĂ©tier.

SOURCE

Marc Eaddy, Thomas Zimmermann, Kaitlin D. Sherwood, Vibhav Garg, Gail C. Murphy, Nachiappan Nagappan, and Alfred V. Aho. 2008. Do Crosscutting Concerns Cause Defects? IEEE Trans. Softw. Eng. 34, 4 (July 2008), 497–515.

Enzo Sandré


DOIs: 10.1109/TSE.2008.36