đŸ‘¶ FERMETURE : L'Atelier est fermĂ© jusqu'au 29 aoĂ»t en raison d'un congĂ© paternitĂ©. đŸ‘¶

Test-driven development as a defect-reduction practice

✒ Enzo SandrĂ© · 📆 26/11/2021 · đŸ§Ș Tests

🏁 Il y a des quantitĂ©s de papiers expĂ©rimentaux sur TDD. Ils mĂ©riteraient une synthĂšse, mais en attendant je vous en livre un de plus : chez IBM, une Ă©quipe expĂ©rimentĂ©e travaillant en mode Test-Last a Ă©tĂ© comparĂ©e Ă  une Ă©quipe de novices pratiquant TDD. Les rĂ©sultats sont bluffants.

🐛 40% de nouveaux bugs en moins sur le mĂȘme projet pour l’équipe TDD. Un impact minimal sur la productivitĂ©. Des tests jugĂ©s plus maintenables, qualitatifs et rĂ©utilisables.

☑ Contrairement Ă  beaucoup d’études qui comparent assez fallacieusement TDD Ă  l’absence de tests, celle-ci a le mĂ©rite de comparer TDD Ă  Test-Last. L’étude ne dit pas comment les dĂ©veloppeurs de l’équipe TDD ont Ă©tĂ© formĂ©s, ni leur niveau prĂ©cĂ©dant la formation.

✔ Sous rĂ©serve que l’investissement, que l’on sait consĂ©quent, soit fait, TDD semble apporter des bĂ©nĂ©fices dĂ©montrĂ©s.

SOURCE

L. Williams, E. M. Maximilien and M. Vouk, « Test-driven development as a defect-reduction practice, » 14th International Symposium on Software Reliability Engineering, 2003. ISSRE 2003., 2003, pp. 34-45, doi: 10.1109/ISSRE.2003.1251029.

Enzo Sandré


DOIs: 10.1109/ISSRE.2003.1251029