Faille ou porte dérobée : une confusion bien commode

Dans le même temps que Snowden ou l’affaire Gemalto nous révélaient l’emprise de la NSA sur le monde numérique, de nouvelles failles de grande ampleur (Heartbleed, FREAK, POODLE) venaient remettre en cause des briques fondamentales de la cybersécurité. Une faille est, par définition, un vice involontaire de conception. Or dans de nombreuses affaires récentes, il […]