Agilité et maurassisme

Il est des choses comme ça que l’on croirait très éloignées, impossibles à rapprocher mais qui pourtant présentent des aspects communs que l’on ne remarque souvent que par hasard, celui d’une lecture, d’une rencontre d’un événement.Ici deux courants de pensées que j’aimerais rapprocher :

  • L’Agilité, réponse du bon sens à la rigidité et la lourdeur des idéologies industrielles regroupées sous l’appellation d’Organisation « Scientifique » du Travail (O.S.T) : Néo-Taylorisme, Juridisme, Procédurisme …
  • Le Maurassisme, ou positivisme politique en réponse aux idéologies politique issues de la révolution libérale : Marxisme, Libéralisme, Nazisme …

Premier constat : les deux sont des réponses à des concepts apparus autour de la révolution industrielle ou bien grâce à elle.

Second constat : les deux se basent sur l’étude rationnelle des faits pour tirer des conclusions, ce sont des contre-idéologies.

Troisième constat : les deux constatent la faillibilité de l’humain et plutôt que de la nier, font avec et bâtissent des systèmes résistants.

Quatrième constat : les deux prônent des systèmes basés sur les compétences de chaque acteur et la liberté absolue d’exercer un rôle bien précis plutôt que de vouloir des rôles larges de touche-à-tout bon-à-rien.

Cinquième constat : les deux voient la réorganisation interne du système comme un moyen d’adaptation.

Sixième constat : les deux voient d’un bon œil l’auto-organisation des acteurs.

Septième constat : les deux ont pour but de servir le plus efficacement le commanditaire.

Les deux ne servent pas les mêmes buts, mais je trouvais intéressant ce rapprochement.